Hôtel Hyatt Regency de Carthagène, le cauchemar de Bocagrande…

Hôtel Hyatt Regency de Carthagène, le cauchemar de Bocagrande…

Durant nos vacances de Noël, nous avons voulu explorer une zone que nous ne connaissions pas encore et qui avait très bonne réputation. Nous nous sommes donc orientés vers l’hôtel Hyatt Regency de Carthagène, à Bocagrande. L’hôtel est très bien situé, près d’un centre commercial et dispose de 2 restaurants à la carte et d’un autre dans les secteur des piscines.

Tout avait pourtant bien commencé, on nous a donné les consignes en arrivant, que tous les protocoles de biosécurité étaient respectés pour le confort des clients et que nous allions nous sentir comme à la maison.

Commençons par les choses positives, la chambre est spacieuse avec une très bonne literie et orientée face à la mer, superbe vue le matin quand le soleil se lève sur la baie! Les petits déjeuners y sont excellents, les meilleurs que nous ayons jamais pris avec petits pains au chocolat, croissants, donuts, pancakes…

Pour les points négatifs, commençons par le 1er janvier 2021, victimes d’une intoxication alimentaire et en enquêtant ici et là, nous n’avons pas été les seuls, 2 autres familles ont vécu ce même moment, résultat, 2 jours enfermés dans la chambre pour s’en remettre.

Les distanciations ne sont absolument pas respectées, au petit déjeuner, il n’y a pas une table sur deux comme l’impose le protocole et vous vous retrouvez à un mètre d’autres personnes ce qui, en ces temps de pandémie, est tout simplement inacceptable. À la piscine, pareil, les personnes se collent à vous près de vos transats, les maître-nageurs présents ne font et ne disent rien pour faire respecter les mesures de distanciation imposées par MinSalud. Pour les ascenseurs, limités à 4 personnes maximum, là encore, c’est un autre scandale, 9 personnes au moins agglutinées, quand elles ne font pas le forcing pour rentrer et que vous, client de l’hôtel, tentez de les contenir pour respecter ces gestes barrière.

La propreté n’était pas au rendez-vous, la terrasse fumeur, ce matin, après le petit déjeuner était très sale avec de verres de la veille et seau à glace posés ou jetés à même le sol, on se serait cru dans un camping dégueulasse. Force est de constater que le nettoyage des sols, des portes de chambres ou des moquettes laisse vraiment à désirer avec une odeur nauséabonde dans le couloir qui sentait plus à de l’urine que à de l’humidité…Pour un hôtel réputé de standing, malheureusement, pour nous cela aura été une catastrophe totale à part sur 2 jours, soit 1/3 de notre séjour.

Une clientèle de « m’as tu vu » qui brille en journée et qui balance ses masques dans les buissons, qui consomme essentiellement en alcool et que vous ne voyez dans aucun restaurant lors du dîner, les prix étant assez élevés. Le paradoxe c’est que l’hôtel tolère que les visiteurs achètent des plats à emporter et de l’alcool et les consomment dans leur chambre, surtout en période de pandémie, c’est surréaliste.

En conclusion, cet hôtel ne mérite pas la catégorie de 5 étoiles, on en est loin, les protocoles sanitaires ne sont pas respectés en intégralité, les chambres sont faites à l’appréciation de chacun, pas systématiquement, bref, cet hôtel fonctionne plus comme un hostal que comme un grand hôtel de luxe, si vous venez à Carthagène, je vous conseille de vous loger dans le centre historique beaucoup plus animé que dans ce secteur où il n’y a rien à faire, il n’y a quasiment aucun restaurant à part ceux de chaque hôtel.

Ma note: 2,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *