Mes vacances au désert de la Tatacoa

Mes vacances au désert de la Tatacoa
Mes vacances au désert de la Tatacoa

 

Le désert de la Tatacoa, nous en avons tellement entendu parler, vu des centaines de photos, il était évident qu’il fallait y aller pour le voir de nos propres yeux et c’est cette expérience que nous avons tenté durant 5 jours, dont 3 dans le désert.

C’est avec Avianca que nous avons décollé le lundi matin depuis l’aéroport El Dorado de Bogotá à destination du petit aéroport Benito Salas de Neiva, un vol qui n’a duré qu’une trentaine de minutes. Nous avons payé ce vol pour les 4 près de 390€.

Une fois arrivés à l’aéroport, nous avons été récupérés par Isabel, notre guide qui nous accompagnera durant ces 3 jours dans le désert et qui nous a déposés à notre hôtel, le Sueño Real Tatacoa de Villavieja, aux portes du désert. Nous avons fait la réserve via Booking, ainsi nous avons pu payer directement à notre arrivée à l’hôtel, sans avancer quoi que ce soit, ce qui est le cas si vous passez en direct, donc aucun intérêt car le prix est le même. Attention, cet hôtel ne propose pas de paiement via CB, j’ai quand même réussi à payer par ce moyen en passant par un commerçant du village.

 

Check-in puis direction le restaurant…

 

Pourtant à notre arrivée, ce petit hôtel était plutôt agréable, un très beau jardin et une magnifique piscine pour nous rafraîchir après une longue marche, avec des transats, des parasols et même un jacuzzi! Nous avons fait notre check-in, déposé nos 4 valises cabines, puis direction un superbe restaurant juste derrière l’hôtel, El Shaddai Punta del Este, idéal pour les amateurs d’élégance et de confort, avec une décoration naturelle et raffinée qui vous permet de partager des moments en famille ou entre amis ou, pourquoi pas, de profiter d’une soirée romantique. La carte est assez variée, les viandes y sont excellentes et l’alimentation en général y est juste parfaite, on s’y sent tout de suite très bien. C’est une fusion entre des spécialités colombiennes et l’uruguayennes. Le site propose également des chambres avec une piscine individuelle près de la petite terrasse.

 

 

 

 

 

 

Le Désert Rouge « Cuzco », enfin…

 

Une fois bien alimentés et hydratés, c’est parti pour la première partie de notre escapade, le désert rouge « Cuzco » de la Tatacoa. À peine arrivés sur place, il y a des rabatteurs qui vous attendent pour vous faire un « tour » vite fait, bien fait et au pas de charge, donc faites attention, sauf si vous vous voulez faire une visite express. Avec Isabel, notre guide, nous avons pu visiter tous les recoins de ce désert incroyable qui n’est pas au sens propre du mot un désert, mais une forêt tropicale sèche qui couvre environ 330km2, dont à peine 30% pour le désert rouge, le reste étant pour le désert gris « Los Hoyos »

 

 

 

 

Je n’ai jamais assisté à un aussi beau spectacle de toute ma vie!

Nous en avons pris plein les yeux, jamais nous n’aurions pu imaginer de tels paysages, je peux vous dire que nous avons filmé et pris d’incroyables photos de ce site touristique que je vous conseille de visiter accompagnés par un guide pour ne pas vous perdre et surtout, vous rendre sur les points les plus importants. Cette coloration ocre rouge est due à la terre argileuse et au fer qui la composent. Nous avons pu également nous rendre dans des endroits vraiment insolites pour nous rafraîchir, nous mettre à l’ombre et boire une boisson bien fraîche, pensez à amener avec vous plusieurs litres d’eau, car les températures peuvent vite monter au-delà de 44° à certaines périodes de l’année, dans notre cas, le mercure est monté à plus de 33°, heureusement avec un ciel partiellement couvert. Dans les différents points de visites, pour commander des boissons, nous étions dans une sorte de baraquement où se trouvaient de nombreux animaux d’élevages; chèvres et poules, entres autres, qui sont des sources de revenus de ces occupants. Les tarifs proposés pour les consommations défient toute concurrence, à nous 5, l’addition ne dépassait jamais les 17.000COP, soit moins de 4€!

 

Le Désert Gris « Los Hoyos », impressionnant…

 

Alors là, c’est tout aussi impressionnant, 2 salles, 2 ambiances, au début je pensais que c’étaient des roches, des pierres et en fait, rien de tout cela, c’est du sable rigide qui forme ces espèces de monticules sculptés par le vent et par la pluie, c’est incroyable de voir de tels paysages et ce que peut faire la nature, comme la vallée des fantômes, ce nom est donné aux formes qui ressemblent fortement à des fantômes. Il y a une sorte d’érosion qui se voit et au fil des années, certaines petites montagnes disparaîtront comme nous avons pu le constater sur place. On vous parle également d’une piscine naturelle qui, de naturel n’a que le nom, c’est la piscine de « Los Hoyos ». Dès qu’on passe à proximité pour nous rendre sur un autre point, vous sentez une forte odeur de chlore, je vous déconseille fortement de vous y baigner si vous ne souhaitez pas repartir avec des irritations de la peau, de plus, j’ai un sérieux doute sur l’hygiène de cette dernière, on ne voit même pas le fond de l’eau tellement elle est trouble, même si le prix d’entrée est dérisoire, je vous conseille de poursuivre votre route…

 

 

 

 

À la fin de cette visite, nous décidons de nous rendre à l’observatoire astronomique pour y voir les étoiles quand vient le soir. En effet, comme nous sommes assez loin des grandes villes, il n’y a aucune illumination proche, ce qui permet d’observer les astres sans être perturbé et d’y admirer le ciel étoilé. Le tarif est de 10.000COP par personne, soit 2,30€ pour pouvoir regarder les étoiles au télescope. Au début c’était intéressant, mais il commençait a y avoir beaucoup de monde, donc pour la distanciation physique ça devenait compliqué, nous avons pris quelques photos de la lune depuis le télescope et nous sommes partis pour rentrer à notre hôtel, qui marque la fin de notre première demie-journée du « tour ».

 

Hôtel Sueño Real, la désillusion…

 

Après une bonne douche dans une salle de bain très datée, sans eau chaude, avec des joints de carrelage au sol qui n’avaient pas l’air d’avoir été bien frottés et jaunis, ce qui laisse à désirer… Idem pour l’évier qui tenait par miracle au mur et qui risque de céder à un moment. Aucun gel douche n’est proposé, ni shampoing, si ce n’est un savon basique, sympa pour les cheveux et dire que nous y passerons 2 nuits et 3 jours, ça commence bien… La chambre avait un grand lit et 2 lits superposés pour les enfants avec la climatisation et un téléviseur, aucun placard de rangement, j’avais plus l’impression d’être dans un hostal que dans un hôtel…Ensuite direction le restaurant de l’hôtel qui est en fait une terrasse couverte et où, malheureusement, le premier soir, il n’y avait ni bière, ni jus de fruits pour les enfants, ni vin, bref un soda pour tous! L’alimentation est limitée, mais correcte, plus de hamburgers pour les enfants, nous avons donc tous pris du poulet ou du bœuf, là encore, les prix défient toute concurrence, à peine 112.000COP pour les 4, soit 25€ pour tout!

 

 

 

 

Seul point positif, la superbe piscine…

Après avoir dîné, direction notre chambre pour la première nuit, mais alors quelle nuit avec des averses qui sont tombées, j’avais l’impression que le toit en tôle allait s’envoler, un gros orage est passé, ça promettait pour la sortie du lendemain…

Après une nuit de sommeil perturbée par les gros orages, direction le restaurant, enfin la terrasse pour y prendre notre premier petit déjeuner, là encore, surprenant, je demande des œufs brouillés, pas de problème, par-contre, les cafés et le chocolat au lait, abominables, une honte en Colombie de proposer ce type de boissons, plus chimiques que naturelles, une horreur. Pas de viennoiseries, pas de jus de fruits frais, pas de fruits frais, pas de fromage ou jambon, à peine du pain en tranche pas super frais non plus, bref, une mascarade ce petit déjeuner et cet hôtel que je ne vous recommande absolument pas, très cher pour ce que c’est, j’ai payé 560.0000COP, soit près de 130€ pour les 3 jours et 2 nuits que nous y avons passé, c’est excessivement cher par rapport au confort et aux services proposés.

 

Ma note globale: 3/10

 

Jour 2, sortie vers la Vallée de Xilópalos…

 

La sortie du jour, de la matinée du moins, vers la vallée de Xilópalos. Alors là mieux vallait être équipé d’un véhicule en 4 roues motrices, en effet les orages de la nuit on rendu impraticables certaines routes, heureusement, avec notre guide, au bout de quelques prouesses de conduite, nous avons enfin pu accéder au site. Pour descendre, il a fallu contourner différentes zones beaucoup trop glissantes et boueuses, mais après quelques contournements, nous avons réussi à arriver à l’endroit prévu. 

Je ne vous cache pas que cette partie était assez physique, vu que certains sentiers étaient inondés, il a fallu escalader quelques parois, notamment dans le col du serpent étroit à souhait et compliqué d’avancer à cause de la pluie de la veille. 

Il y a des millions d’années, saviez-vous qu’il s’agissait d’une région peuplée d’une nature luxuriante avec de nombreux animaux, vous pourrez voir les fossiles de troncs d’arbres et les vestiges de ce qu’était cet endroit dans le passé…

À la fin de la visite, nous sommes allés déjeuner dans un restaurant typique du secteur pour y manger de la viande de chèvre, qui est la spécialité de la région et l’après-midi était libre, nous avons lézardé dans la piscine de l’hôtel.

 

Jour 3, Rio Magdalena…

 

Dernier jour avant de repartir vers Neiva, cette fois-ci, nous avons fait un city tour de Villavieja et visité le musée paléontologique. Ensuite, pour finir ce « tour », nous avons embarqué dans un petit bateau sur le Rio Magdalena à la découverte de la faune sauvage et où nous avons vu différentes espèces d’oiseaux, mais également des tortues et des iguanes, quelle belle aventure que nous avons vécu avec des images gravées à jamais dans notre mémoire. 

 

 

 

Ensuite, nous quittons Villavieja pour nous rendre à Neiva, à une heure environ de route où nous avons séjourné dans un superbe hôtel, l’Hotel Boutique El Poblado.

 

Hotel Boutique El Poblado, classe et efficace…

 

Quel changement par rapport à notre précédent hôtel, en plein centre de Neiva se trouve cet établissement qui était loin d’être rempli à notre arrivée. Pour 3 jours et 2 nuits avec petit déjeuner, nous avons payé 440.000COP, soit 100€ pour un hôtel de cette catégorie avec piscine. Les chambres étaient très spacieuses, la salle de bain avec douche à l’italienne et surtout des placards de rangement, du gel douche et du shampoing, nous sommes sauvés. 

 

 

 

 

Quelques détails m’ont un peu dérangé dans la salle de bain, sous la vasque, le meuble était abimé avec des planches cassées posées à l’intérieur et, dans la chambre, le meuble avait un pied rafistolé avec des morceaux de bois, ça ne faisait pas très glamour, mais ce sont les seuls points négatifs en plus de ne pas avoir le restaurant de l’hôtel ouvert, c’est bien dommage.

Heureusement, nous avions un restaurant juste à côté pour y déjeuner, c’était le Tierra Y Mar où nous y avons déjeuné merveilleusement bien, tout était très bon et les tarifs en buvant 3 coupes de vin et 3 bières avec les cafés à 4, maximum 150.000COP soit 34€, vraiment un établissement que je vous conseille.

Pour les petits déjeuners nous avions accès au restaurant, vrai café colombien, excellent, tout comme les jus de fruits, le démarrage a été un peu laborieux, il n’y avait pas de beurre ni de confiture, après avoir réclamé à la réception, le lendemain matin tout était réglé. La piscine et sa terrasse était magnifique, très peu de monde l’après-midi, un peu plus de monde en soirée.

La piscine a besoin de régler certains points, notamment des baguettes qui manquent sur la partie de l’écoulement et un câble électrique qui pend sous la fontaine, même s’il est isolé, c’est dommage de ne pas soigner ces points que les clients voient. Le soir, pour ne pas sortir, nous nous faisions livrer des domiciles et dînions sur la terrasse, une nouvelle fois dommage que le restaurant ne soit pas ouvert…

 

Ma note globale: 7/10

 

 

 

 
 

Autres articles